• Antargaz

Nos engagements

L'ambition d'Antargaz et du groupe auquel il appartient
est d'obtenir continuellement des résultats opérationnels et financiers de tout premier ordre, tout en adhérant aux standards d'éthique les plus élevés en matière de conduite des affaires.

Mécénat - Action carbone

Sensible aux problématiques énergétiques de par son activité et ses actions visant à promouvoir des énergies plus propre, Antargaz porte son action de mécénat sur des opérations environnementales concrètes, déployées sur le territoire français.

Son engagement dans le programme Action Carbone de l'association GoodPlanet répond au souhait d'Antargaz de participer activement à la défense et au respect de l'environnement.

Antargaz s'est engagé en 2008 auprès du programme Action Carbone de la fondation GoodPlanet présidée par Yann Arthus-Bertrand, à financer des projets contribuant à la protection du climat, affichant ainsi sa volonté de participer activement à la défense et au respect de l'environnement en luttant contre le changement climatique toujours au profit des hommes et des territoires.

La collaboration a été initiée avec le projet « Boisement et aménagement du périmètre de protection du captage d'eau de Bromuel », dans le Finistère. Un projet porté par le Syndicat Intercommunal des Eaux du Goyen (SIEG) en partenariat avec la fondation GoodPlanet, et avec la participation du Conseil Régional de Bretagne, de l'Agence de l'Eau Loire Bretagne.

Le projet a permis le boisement de 42 hectares de terre initialement agricoles avec plus de
53 000 arbres plantés en 2 ans dans le bois de Bromel. Cette action permet d'améliorer la qualité des eaux et de séquestrer à terme plusieurs milliers de tonnes de CO2, afin de réduire les gaz à effet de serre grâce à la photosynthèse.

Après avoir participé à ce projet de reforestation en Bretagne en 2009, Antargaz réitère aujourd'hui son engagement environnemental en participant au financement d'un nouveau projet d'agroforesterie pour la préservation d'un territoire dans le Pas-de-Calais.

Pourquoi ce projet ?

Situé dans le nord de la France, le canton d'Hucqueliers compte environ 250 exploitations pour 24 communes. Il est le seul canton du département à être claasé en zone de Revitalisation Rurale (ZRR). Ce canton a souffert des remembrements successifs et de l'évolution agricole contribuant notamment à la dégradation du paysage bocager. Il est aujourd'hui soumis à des problèmes d'érosion des sols et d'inondation. Le canton d'Hucqueliers souhaite préserver ses paysages authentiques liés à l'absence d'industrie, de voies de communication importantes et à une faible densité de population. L'agroforesterie contribuera à développer et préserver ce canton vert en s'intégrant parfaitement à ses activités principales.

Antargaz a choisi de soutenir ce projet d'agroforesterie pour ses impacts dans la vie locale des collectivités et l'aménagement du territoire, mais aussi pour ses bénéfices environnementaux. Antargaz confirme ainsi sa volonté de participer activement à la défense et au respect de l'environnement.

Quel bénéfices ?

Le programme prévoit la plantation de 700 arbres forestiers et fruitiers et 5 000 mètres linéaires de haies, au bénéfice des agriculteurs et des particuliers. Il s'appuie sur des essences locales et des variétés rustiques en mobilisant les compétences régionales. Inscrit dans la continuité d'une opération de plantations mise en place entre 2007 et 2012, ce programme permettra de poursuivre la mobilisation de la population et la sensibilisation sur les enjeux de l'agroforesterie notamment auprès des lycées agricoles.

Les bénéfices environnementaux, économiques et sociaux du programme d'agroforesterie :

  • Préserver les qualités environnementales du territoire grâce à l'agroforesterie
  • Mobiliser les acteurs sociétaux dans une démarche commune
  • Développer de nouveaux potentiels économiques
  • Contribuer à la lutte contre le changement climatique